Le papier Kraft et ses secrets

 

  1. L’HISTORIQUE
  2. LA FABRICATION
  3. L’UTILISATION

L’histoire du papier kraft

En recoupant les nombreuses informations sur le sujet, il s’avère que ce papier fût accidentellement découvert, puis développé et soumis à brevet par le peintre paysagiste Allemand Carl Ferdinand DAHL à la fin du 19 ème siècle.

La première usine de fabrication vit le jour, au cours des année 1970 à East Angus en Amérique du nord au Québec.

Après un développement soutenu, les États-Unis disposèrent d’une Capacité de prodution plus importante que l’Europe.

En 1996 seulement, la France après de gros investissements, devint le principal producteur de ce papier naturel de l’Union Européenne. Il était principalement produit à partir du bois de la forêt des Landes.

La fabrication

Anciennement, cette pâte à papier était élaborée à partir de chanvre. Depuis il a été remplacé par des bois résineux comme le pin ou le sapin. Tout un process est nécessaire à sa fabrication. Il reste plus écologique pour l’environnement que pour le papier blanc standard car il ne nécéssite aucun solvant nocif. A la sortie, l’on obtient un papier bio dégradale et facilement recyclable dans sa version naturelle brune. Pour ce qui est des krafts colorés, cela est différent. Autre point positif, comme le kraft naturel n’est pas blanchi, le nombre d’opérations est réduit. Donc une nouvelle fois la démarche est plus éco-responsable car moins de manipulations, moins d’additifs chimiques, une économie d’énergie et de ressource naturelle comme l’eau, qui est très présente dans l’élaboration de la pâte à papier en général.

Nous consommateur, devons nous penser à utiliser le kraft dans notre consommation de papier ?

Nous vous proposons ici d’énumérer les avantages que nous avons retenu :

  • Il reste le plus naturel des papiers fabriqués à partir de bois. Pour une explication sur le papier recyclé, nous vous proposons de suivre ce lien.
  • Il est économique dans la mesure où il n’est pas éclairci ou coloré
  • Il est plus résistant que le papier lamda
  • Il reste souple
  • Il est bio dégradable et recyclable

Aujourd’hui nos sociétés de consommation évoluent et tendent de plus en plus vers une démarche de protection l’environnement. La preuve en est avec l’élimination des sacs plastiques dans les commerces. Vous conviendrez, que les sacs krafts restent la meilleure alternative pour leur substitution.

L’utilisation

Dans les temps anciens, le kraft était principalement destiné à l’emballage sous forme de feuilles et sachets pour protéger les denrées alimentaires des fruits en passant par la viande jusqu’au beurre. Il reste aujourd’hui leader dans les articles d’emballage.

Depuis, détourné, le papier kraft reste le plus couramment utilisé dans sa couleur naturelle. On le trouve aussi en blanc, noir, ou coloré pour une utilisation plus créative comme l’édition, l’emballage cadeau et dans les loisirs créatifs, où il est de plus en plus apprécié.

D’ailleurs, il fait aujourd’hui un retour en force car les designers ne se contentent plus de matière standard industrielle et reviennent à des approches plus naturelles et plus tactiles de la création de projets comme les mobiliers en carton kraft par exemple. Sa teinte neutre et sa surface texturée en font une base de travail idéal. Ainsi, dans les arts graphiques, il est de plus en plus apprécié par les aquarellistes et pastellistes comme support et fond de base.

Ce n’est pas tout, nous l’avons dernièrement retrouvé en feuille A3 comme set de table sous nos assiettes au restaurant.

Tous les jours de nouvelles applications naissent, pouvons-nous, nous aussi, contribuer à développer ses utilisations au quotidien ?

N’hésitez pas à nous faire part de vos idées, nous vous en serons reconnaissants.

Laissez un commentaire